Pollen

Super-aliment

Le pollen est l'une des meilleures sources de protéines végétales.

 

Le pollen est une semence mâle produite par les fleurs et facilement emportée par le vent. Lorsque l’abeille butine une fleur pour récolter le nectar qui servira à produire le miel, elle s’agite à l’intérieur de la corolle faisant ainsi tomber le pollen sur son corps. Ainsi couverte de pollen, elle se brosse avec ses pattes pour former en humectant avec du miel des petites balles (pelotes) qu’elle rapporte dans ses corbeilles situées sur la face externe de ses pattes arrières. De retour à la ruche, l’abeille entrepose ces pelotes dans les alvéoles situées majoritairement en périphérie du couvain (œufs et larves).
Le pollen est un aliment indispensable au développement de la ruche. Sans celui-ci la reine arrête de pondre rapidement et les abeilles nourrices sont incapables de nourrir les larves. Pour élever le couvain la ruche utilise entre 35 et 40 kg de pollen par année. C’est pourquoi nous récoltons le pollen tout en respectant les besoins des colonies. Nous sélectionnons les ruches qui sont en mesure de fournir un surplus sans perturber leur bon développement.

 

Le pollen est un complément alimentaire majeur: 100g de pollen sont équivalents à sept œufs ou 500g de bœuf.

 

La composition du pollen varie selon sa provenance géographique et la saison. Les abeilles ont besoin de diversité florale pour équilibrer leur alimentation.
La composition générale du pollen est :
Glucides 27% (principalement glucose et fructose présents en quantité équivalente).
Protéines 23,7% On y retrouve beaucoup d’acides aminés
Eau 18,5%
Substances cellulosique 18%
Minéraux 5% Potassium, calcium, soufre, magnésium, zinc, phosphore, aluminium, fer et sélénium (un antioxydant très rare en grande quantité)

Lipides 4,8% (hydrocarbones, cires et acides gras essentiels)
Les microéléments 3% On trouve parmi eux de nombreuses vitamines : A, B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (nicotinamide), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), B8 (biotine), B9 (acide folique), B12 (cyanocobalamine), C (acide ascorbique), D, E, H, rutine. On trouve également des enzymes et coenzymes, des stérols, des flavonoïdes, des substances bactériostatiques et de croissance, des pigments, des arômes et des huiles volatiles.


Deux formes de conditionnement du pollen

 

Pollen séché
Le pollen est séché à une température maximale de 40 degrés Celsius pendant 24h pour ensuite être nettoyé des impuretés qui pourraient s’y trouver. Ensuite il sera conditionné dans des récipients hermétiques.

Pollen cru
Le pollen cru frais est nettoyé, mis dans des récipients hermétiques et immédiatement congelé.

Le pollen cru conserve ses lactoferments puisqu’il n’a pas été chauffé. Les lactoferments aident à la régénération de la flore intestinale et fournissent également des enzymes et des antioxydants essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme.
Ce produit de la ruche est maintenu dans sa forme la plus pure, pour assurer une efficacité thérapeutique maximale   

 

***Attention cependant, certaines personnes souffrant d’allergies végétales devraient s’abstenir.***